Boum!

Et voilà, ça (re)commence. Mais quoi donc? Et bien tout simplement le bombardement des courriers de maison d’édition. J’ai soumis mon dernier roman à une poignée d’éditeurs cet été, et donc ma boîte aux lettres commence à recevoir autre chose que des promotions Leader Price.

Pour commencer, il s’agit de Zulma, qui s’excuse de m’envoyer un courrier aussi impersonnel.

« Votre manuscrit n’a pas été retenu et nous en sommes désolés, sachant que cette décision vous décevra. Notre choix est d’autant plus subjectif que nous publions très peu de livres. Et le nombre croissant des manuscrits qui nous sont adressés nous contraint à ce courrier aussi bref qu’impersonnel, veuillez nous en excuser. »

Le fait de voir une enveloppe dans sa boîte n’a pas le même effet qu’un mail. Sans l’ouvrir, on sait déjà…

Et bien, suivant!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :